Cette vidéo provient de notre chaîne YouTubeABONNEZ-VOUS À NOTRE CHAÎNE

L’importance de l’image de marque – Branding

Le quotidien de tous les entrepreneurs est actuellement chamboulé avec la COVID-19. Toutefois, s’il y a bien une chose que beaucoup d’entrepreneurs ont actuellement en commun, c’est du temps. Une des façons d’utiliser judicieusement le temps qu’il reste devant vous avant l’après-crise, c’est d’entamer une grande réflexion sur votre image de marque.

J’ai récemment réalisé une entrevue avec Pierre Nadeau, de l’entreprise Nadeau Branding à propos de l’image de marque et de l’authenticité des marques, qui s’avère être un domaine d’expertise beaucoup plus vaste que la simple question du logo et des couleurs. Mais jusqu’où doit aller la réflexion sur le branding de votre entreprise?

Définir ou redéfinir son image de marque

Retomber en amour

Pourquoi faites-vous ce que vous faites? Pourquoi vous étiez-vous lancé à l’époque? Retomber en amour avec votre produit vous aidera définitivement à vous lancer dans un processus marketing plus authentique et sincère. «Les marques fortes ne sont pas des marques manipulatrices», comme l’a si bien dit Pierre Nadeau lors de notre entretien.

Développer le sentiment d’appartenance et la fierté

La fierté et le sentiment d’appartenance font partie de la culture d’entreprise, encore une fois, cela va bien au-delà d’un logo et de couleurs. Une marque forte, c’est une marque que les employés, les clients et les fournisseurs sont fiers d’arborer, de supporter et de promouvoir.

Établir les lignes directrices de sa responsabilité sociale

Les habitudes de consommation ont beaucoup changé dans les dernières années, surtout chez les millénariaux. La responsabilité sociale des entreprises auprès desquelles cette génération achète des biens ou des services est primordiale. Quelles sont les actions que vous posez ou que vous pourriez poser, en fonction de vos moyens?

Réfléchir aux opportunités

L’après-crise entraîne certainement de nouvelles opportunités pour votre entreprise. Quelles sont-elles? Allez-vous les saisir? Une nouvelle opportunité stimulante pourrait être une excellente façon de motiver vos troupes à travailler de concert pour une relance économique couronnée de succès. Par exemple, certaines entreprises B2B (business to business) se sont lancées dans un nouveau volet B2C (business to customer), afin d’offrir leurs produits directement à la clientèle, par exemple à l’aide d’une plateforme transactionnelle en ligne, sans passer par l’intermédiaire d’un distributeur.

Révolutionner son marché

D’abord, il faut savoir que derrière toutes les grandes marques qui marquent les esprits, il y a une révolution. De quelle façon pouvez-vous révolutionner votre domaine? Il ne faut qu’une seule grande idée, bien déployée, pour devenir une grande marque.

Évidemment, la définition ou la redéfinition de votre image de marque n’est pas une mince tâche et il s’agit d’un processus pour lequel il est favorable d’être accompagné par des experts qui sauront vous guider à l’aide de méthodologies qui ont fait leurs preuves.

Des 4P aux 4E du marketing

Peut-être connaissez-vous les 4P du marketing (produit, place, prix, promotion)? Sachez que le marketing n’est toutefois plus ce qu’il n’était et que ce concept est lentement remplacé par les 4E du marketing (experience, everyplace, exchange, evangelism/engagement). Ce concept a été popularisé par Christopher Graves, de l’agence Ogilvy.

Du produit à l’expérience

Taux de chômage %

Avec le concept des 4P, on mise essentiellement sur les caractéristiques du produit (qualité, marque, style, garantie, tailles, etc.) alors qu’avec le concept des 4E, on mise sur l’expérience d’achat vécue par le client.

De la place à la multiplication des canaux de distribution (everyplace)

De nos jours plutôt que de miser sur les bons points de vente, les entrepreneurs doivent plutôt réfléchir à la multiplication des canaux de distribution et de communication, notamment en développant leur connaissance des nouveaux médias.

Du prix à l’exclusivité du produit (exchange)

Le consommateur aujourd’hui veut se sentir unique. Alors qu’on misait plutôt sur le prix d’un produit ou sur un rabais offert, il faut aujourd’hui aller plus loin et personnaliser votre approche client, et même le produit en soi.

De la promotion à l’engagement (evangelism)

Au risque de me répéter, la publicité et le marketing se transforment vers un marketing moins direct, réalisé par les consommateurs via leurs avis et recommandations. Pour ce faire, vous devez créer un sentiment d’appartenance et d’engagement de la part de votre client envers votre marque afin qu’il devienne un canal d’acquisition de nouveaux clients.

Vous aimeriez être accompagné dans ce processus de réflexion? Il me fera plaisir d’en discuter avec vous.